Le réseau de promotion de l'alimentation scolaire en circuit court en Afrique de l'Ouest

Le réseau de promotion de l'alimentation scolaire en circuit court en Afrique de l'Ouest

Dans le cadre du programme de Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest (Pafao), des échanges sont animés grâce à l’appui de deux consultants pour renforcer les réseaux actifs en Afrique de l’Ouest dans leur action pour le consommer local comme moyen de réalisation du droit à l’alimentation, en particulier le Réseau des organisations paysannes et de producteurs de l’Afrique de l’Ouest (Roppa) et 4 de ses plateformes nationales : la Pnoppa au Bénin, la CPF au Burkina Faso, le CNCR au Sénégal et la CTOP au Togo.

En 2021-2022, le focus a été mis sur la thématique sur les cantines / l’alimentation scolaire en circuits courts. Au-delà des bénéfices pour une meilleure nutrition des écoliers et de meilleures conditions de scolarité, alimenter les cantines scolaires en circuit court est un atout pour les organisations paysannes qui y trouvent des intérêts :

1/ économique : les volumes d’achats et la contribution de l’Etat permettent en général d’obtenir des prix rémunérateurs ;

2/ de formation : elles renforcent leurs capacités pour répondre aux exigences des achats institutionnels ;

3 / financier : la contractualisation peut amorcer de nouveaux partenariats avec des institutions financières.

Parmi les marchés institutionnels, les cantines sont particulièrement intéressantes pour au moins deux raisons supplémentaires :

4/ elles sont stratégiques pour sensibiliser les jeunes sur une alimentation saine (les habitudes alimentaires se forgent très tôt) ;

5 / l’alimentation scolaire est un domaine dans lequel de nombreuses organisations étrangères interviennent en Afrique de l’Ouest : l’alimentation scolaire est un enjeu de souveraineté nationale alimentaire.

Cantine scolaire au Burkina Faso © AFL / Martin Demay

Production de connaissances et animation de réseaux

Une étude bibliographique complétée par des entretiens (voir colonne de droite) avec des acteurs du plaidoyer en faveur des cantines scolaires en circuits cours a permis de faire un état des lieux dans les 4 pays : Sénégal, Burkina Faso, Bénin et Togo. Un webinaire a permis de diffuser cet état des lieux et de le mettre en débat avec les 4 plateformes paysannes nationales (Pnoppa, CPF, CNCR, Ctop). 

D'autres entretiens sont en cours de réalisation dans les pays (référent : Yvon Saroumi, Inter-réseaux).

Un annuaire de contacts est consultable sur demande.

Des ateliers nationaux sont organisés régulièrement pour favoriser la concertation multi-acteurs (organisations paysannes, ONG, collectivités, organismes d'Etat). Voir les compte-rendu d'ateliers : organisé par la CTOP au Togo (février 2022) / organisé par la Pnoppa au Bénin (février 2022)

Référent : Daouda Diagne

ateliers nationaux Pafao alimentation scolaire

Au-delà des dynamiques propres à chaque pays, des ateliers sous-régionaux d’échanges et de partage sont organisés : le premier a été organisé par le CNCR au Sénégal en décembre 2021 (voir le compte-rendu) et a permis de préparer un évènement co-organisé avec le ministère de l'Education du Sénégal (photo ci-dessous). 

Rencontre alimentation scolaire Sénégal, décembre 2021

Le Réseau français de recherche sur la Restauration scolaire ReSco animé par l'Institut Agro Montpellier et la Chaire Unesco « Alimentation du monde » est partenaire.