Consommer local en Afrique de l'Ouest : celles et ceux qui font

Voir la carte du réseau [en cours de mise à jour...]

On l'ignore souvent mais l'agriculture familiale produit l'essentiel de l'alimentation consommée en Afrique de l'Ouest. Or son rôle n'est pas reconnu ni son potentiel soutenu par les politiques publiques. Pourtant le défi est de taille : le nombre d'actifs agricoles de la sous-région aura décru de 15 % en 2050, pour une population qui aura doublé en ville.

Face à ce constat, la Fondation de France et le Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI) ont lancé le programme Promotion de l'agriculture familiale en Afrique de l'Ouest (Pafao).

Nourrir les villes et les zones rurales, défi de l'agriculture familiale

Centré sur la question « Comment une agriculture familiale durable peut-elle nourrir les villes et les zones rurales ? », le programme Pafao accompagne les producteurs, leurs organisations collectives et les ONG. Tous innovent pour reconquérir les marchés domestiques, urbains ou ruraux, et renforcer la capacité d'influence du mouvement paysan, au premier chef duquel le Réseau des organisations paysannes et de producteurs d'Afrique de l'Ouest (Roppa)

En 2014, en partenariat avec le Roppa, est paru un ouvrage issu de la capitalisation du programme : Nourrir les villes, défi de l'agriculture familiale. Des innovations locales et paysannes en Afrique de l'Ouest. Cette publication explore cinq champs d'innovation : "Améliorer la production", "Créer de la valeur par la transformation", "S'organiser pour agir et peser" (concertation), "Maîtriser les marchés" (commercialisation) et "Accéder au financement". La réflexion est nourrie par des fiches-innovation écrites avec les acteurs de terrain qui analysent les expériences et quantifient les résultats qu'elles produisent.

Avant fin 2018, une nouvelle publication sera disponible. En partenariat avec le Roppa et le programme Jafowa, elle explorera les batailles du Consommer local en Afrique de l'Ouest.