Consommer local en Afrique de l'Ouest : celles et ceux qui font

Voir la carte du réseau [en cours de mise à jour...]

On l'ignore souvent mais l'agriculture familiale produit l'essentiel de l'alimentation consommée en Afrique de l'Ouest. Or son rôle n'est pas reconnu ni son potentiel soutenu par les politiques publiques. Pourtant le défi est de taille : le nombre d'actifs agricoles de la sous-région aura décru de 15 % en 2050, pour une population qui aura doublé en ville.

Face à ce constat, la Fondation de France et le Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI) ont lancé le programme Promotion de l'agriculture familiale en Afrique de l'Ouest (Pafao).

Nourrir les villes et les zones rurales, défi de l'agriculture familiale

Centré sur la question « Comment une agriculture familiale durable peut-elle nourrir les villes et les zones rurales ? », le programme Pafao accompagne les producteurs, leurs organisations collectives et les ONG. Tous innovent pour reconquérir les marchés domestiques, urbains ou ruraux, et renforcer la capacité d'influence du mouvement paysan, au premier chef duquel le Réseau des organisations paysannes et de producteurs d'Afrique de l'Ouest (Roppa).

Aujourd'hui, où en est-on ? Les produits locaux sont-ils en passe de reconquérir des parts de marché face aux importations ? 

En 2019, l'ouvrage Les batailles du consommer local en Afrique de l'Ouest, publié en partenariat avec le Roppa et le programme Jafowa fait le point sur les sujets qui fâchent mais aussi sur les avancées du consommer local en Afrique de l'Ouest. Trois grandes parties font le tour des enjeux : comprendre les défis pour un essor du consommer local, se mobiliser pour la reconquête des systèmes alimentaires dans les territoires, être force de proposition pour influer sur l'environnement politique et institutionnel. Place est ensuite donnée à des entretiens avec "celles et ceux qui font", qui expliquent comment leurs organisations ont pris à bras le corps le défi du consommer local. 

Les batailles du consommer local en Afrique de l'Ouest

En 2014 était paru un premier ouvrage issu de la capitalisation du programme, déjà en partenariat avec le Roppa : Nourrir les villes, défi de l'agriculture familiale. Des innovations locales et paysannes en Afrique de l'Ouest. Elle montrait le formidable potentiel de l'agriculture familiale ouest-africaine qui, bien que peu soutenue, a su fournir l'essentiel de l'alimentation des populations jusqu'à présent. 

En 2014, la capitalisation sur la reconquête des marchés urbains nationaux, menée à partir de 130 projets financés, a montré la nécessité d’ouvrir un chantier sur les enjeux de la mise à l’échelle des innovations. Il en résulte la mise en place, en 2015, d’un nouvel outil financier : le Coup de pouce à la construction de stratégies de changement d’échelle. Le Coup de pouce concerne l’amont du changement d’échelle : il permet de prendre du recul et de penser à l’évolution d’une innovation prometteuse testée sur le terrain (voir la vidéo explicative et les éléments de compréhension commune issue d'un atelier sur le changement d'échelle).

Coup de pouce à la construction de changement d'échelle