Au Sénégal: autonomisation des femmes grâce au maraîchage agroécologique

Expertise de terrain
Langue(s) : Français
Filières : Fruits, Légumes
Pays : Sénégal

Mame Cissé Diop est coordonnatrice du Réseau des organisations des femmes productrices de la Casamance (Roprocas). Ce réseau regroupe des organisations de femmes impliquées dans la production céréalière, le maraîchage, l’élevage et la transformation des produits agricoles. Depuis 2014, il encourage une transition vers l’agroécologie au niveau des périmètres maraichers de Kolda et de Sédhiou au Sénégal.  

Comment le Roprocas a-t-il été constitué ?

Les membres des organisations de femmes soutenues par l’ONG Forum pour un développement durable endogène (Fodde) et la fondation New Field, partageaient la volonté de s’organiser en réseau pour échanger sur leurs expériences. En 2014, ces 66 organisations situées dans les régions de Kolda et de Sédhiou ont mis en place le Réseau des organisations des femmes productrices de la Casamance (Roprocas), qui compte aujourd’hui 70 organisations regroupant environ 3 820 femmes.

Pourquoi ce choix de l'agroécologie?

La promotion de l’agriculture durable – plus spécifiquement la transition vers l’agroécologie – constitue l’un des axes prioritaires du plan stratégique du Roprocas. Ce mode de production s’est imposé comme le plus adapté pour répondre aux deux objectifs principaux des agricultrices : produire des denrées saines et de qualité et réduire les pertes post-récolte, particulièrement importantes pour l’oignon. De même, l’utilisation d’intrants chimiques les exposait à des risques sanitaires élevés et réduisait la durée de conservation des produits maraîchers, ce qui affectait considérablement leurs revenus.

Comment s'est déroulée la transition vers l'agroécologie ?

La transition vers l’agroécologie a débuté en 2014 avec l’appui de la fondation New Field et elle s’est poursuivie grâce au financement de Jafowa. Dans un premier temps nous avons clarifié ce qu’est l’agroécologie pour nos membres. Une étude, réalisée par Fodde avec l’appui technique de l’Institut sénégalais de recherches agricoles (Isra) a montré que l’agroécologie était bien connue des productrices car il s’agissait pour ces dernières de pratiques « ancestrales », progressivement abandonnées avec l’arrivée des intrants chimiques.Ensuite a suivi la décision de ne plus utiliser d’intrants chimiques. [...] Cependant l’agroécologie ne se limite pas à l’utilisation d’engrais organiques, c’est pourquoi le Roprocas est toujours à la recherche d’améliorations. [...]

Quels ont été les effets de l’initiative sur les revenus et la situation sociale des femmes et des jeunes ?

L’adoption des pratiques agroécologiques a réduit les coûts de production et diminué la dépendance aux intrants extérieurs. Les fruits et légumes se conservent plus longtemps et se vendent à de meilleurs prix. Prenons l’exemple de l’oignon qui se récolte entre avril et mai et dont les prix sont relativement bas à cette période. Comme l’arrêt de l’utilisation d’engrais chimiques a amélioré la qualité des oignons, les femmes ont la possibilité de conserver une partie de leur récolte et de la commercialiser au mois d’août, période où les prix sont meilleurs du fait de l’épuisement des stocks importés et des fêtes religieuses (Tabaski). En 2018 par exemple, le kilogramme était vendu en moyenne à 250 FCFA en mai, alors qu’il était de 700 FCFA en août, ce qui a amélioré les bénéfices et donc les revenus.

Les formations en gestion associative et en leadership améliorent la reconnaissance sociale du statut des femmes et leurs relations avec les hommes. Mieux considérées au sein de leur communauté, elles participent davantage aux prises de décision. Certaines sont devenues responsables dans le comité villageois de santé par exemple, et ce, avec le soutien des hommes.

[...] Lire l'entretien complet ici

Problématique, recueil et édition des propos en mars 2019 par Yvon Saroumi (Inter-réseaux), édition finale par Isabelle Duquesne (CFSI) en mai 2019

Ce projet fait l’objet d’un financement de la part du programme Joint Action for Farmers’ Organisations in West Africa - Jafowa (www.nef-europe.org/jafowa).

 

Pour creuser le sujet :