Concertation et vente directe des produits maraîchers

Expertise de terrain
Langue(s) : Français
Filières : Légumes
Pays : Sénégal

Dans le cadre d’un projet porté par Agronomes et vétérinaires sans frontières (AVSF) et l’Association de développement communautaire (ADC) de Ninnaba au Sénégal

L’innovation principale du projet pour l’approvisionnement des marchés urbains est d’ordre organisationnel. Il s’agit de la facilitation de la concertation entre acteurs et de la mise en place d’une faîtière à vocation plus économique dans la filière maraîchère. Le projet prend appui sur les organisations communautaires de base qui sont les Groupements de promotion féminine (GPF). Des dispositifs de commercialisation associative sont initiés, afin d’exploiter collectivement les opportunités offertes par les marchés locaux.

De la concertation à la prise de parts de marché par les produits maraîchers

La concertation entre 20 groupements de femmes de la région a permis de rationnaliser la commercialisation de produits maraîchers sur les marchés des villes de Kolda, Salikégné et Saré Yoba. Les commerçantes vendent mieux leurs produits maraîchers à des prix rémunérateurs et négociés à l’avance. Les principaux produits commercialisés sont : la tomate, l’aubergine africaine, le piment, la pomme de terre, l’oignon, le chou et le gombo.

Outre les légumes autoconsommées, les six premiers mois du projet  représentent près de 20 000 € de recettes, soit une centaine d’euros par femme (le revenu moyen dans la zone est d’environ 33 euros par mois). Pour donner plus de visibilité aux actions menées par les femmes, des ateliers sont régulièrement organisés pour sensibiliser les consommateurs urbains. [...]

Contact : Bougoupé Coulibaly, b.coulibaly[at]avsf.org

 

=> RETOUR A L'ESPACE NOURRIR LES VILLES