Les maraîchers se professionnalisent

Expertise de terrain
Langue(s) : Français
Filières : Légumes
Pays : Guinée Conakry

Dans le cadre d'un projet porté par l'Association Normandie Guinée (ANG) et la Cellule d'appui aux organisations de base (CATOB)

Alliée à la Cellule d’appui aux organisations de base (CATOB), l’association française Normandie Guinée (ANG) travaille depuis 2009 avec les maraîchers pour améliorer les stratégies de commercialisation et structurer la filière.

L’innovation principale pour l’approvisionnement des marchés urbains est d’ordre organisationnel. Il s’agit de la professionnalisation des groupements et unions de producteurs, et de la mise en place d’une organisation faîtière dans la filière maraîchère.

Une amélioration des performances de la filière

Grâce aux diverses formations, les maraîchers ont accru leur production de 10 % à périmètre constant. Les surfaces cultivées sont par ailleurs en augmentation du fait de l’adhésion de nouveaux groupements. La gestion des unions et des groupements est aussi meilleure, notamment depuis la mise en place de comptes d’exploitation et d’un suivi de la production.

Enfin, la structuration de la filière maraîchère a un réel impact sur les ventes. Les unions ont mis en place un système de vente groupée à travers lequel elles ont commercialisé 30 % de la production en 2013. Comme le montre le tableau suivant, la vente groupée constitue un réel avantage pour les producteurs car les prix en ville sont plus rémunérateurs (toutes spéculations confondues). Ils sont en moyenne 35 % plus élevés. Les producteurs ont donc tout à gagner à poursuivre la démarche de mutualisation et de structuration dans laquelle ils se sont engagés. [...]