Vert de Rage : Engrais Maudits

Documentaire
Langue(s) : Français
Thématiques : Politiques agricoles et alimentaires, Agrobusiness, Climat et énergie
Pays : France Maroc

Sélection officielle du festival ALIMENTERRE 2022

Synopsis

Les engrais phosphatés sont essentiels à l’agriculture moderne, notamment pour les cultures de pommes de terre, le légume préféré des Français. Au Maroc, le pays qui détient les plus grandes réserves de phosphate, des habitants se plaignent des impacts de la production d’engrais sur leur environnement et leur santé. Mais ils manquent de données scientifiques. Malgré les pressions, une équipe de journalistes, en collaboration avec des scientifiques de l’hôpital public français, partent à la recherche des preuves de la contamination au Maroc mais aussi en France. Avec près de 150 prélèvements, ils mettent au point une étude inédite sur un poison caché dans ces engrais et qui contamine les pommes de terre. Ce poison, c’est le cadmium, un métal lourd cancérigène. On le retrouve dans notre assiette et en bout de course, dans notre corps. Leurs révélations feront l’actualité et feront changer la loi.

L'avis du comité de sélection

Sous forme de reportage d'investigation, le film présente bien les enjeux de l'interdépendance des systèmes agricole et alimentaire. A travers le cas de l'exportation des engrais phosphatés du Maroc vers la France, le film permet d'aborder la problématique plus large du produire sain pour manger sain (« du champ à l’assiette »). Il soulève des questions intéressantes qui peuvent être discutées ensuite : santé publique, rôle des consommateurs, rôle des politiques. Le film est tout public et adapté à une diffusion dans un cadre scolaire également.

Contact
Mathilde Bongeat : mathilde.bongeat@pltv.fr
Libre de droits Non
Droits de diffusion

Durant le festival : 

  • Séance non commerciale - Scolaires : 0€
  • Séance non commerciale - Tous publics : 25€
  • Séances commerciales : répartition 50/50 des bénéfices. Visa CNC exceptionnel à venir.

Hors période de festival :

à négocier avec Mathilde Bongeat – mathilde.bongeat@pltv.fr