Découvrez la sélection 2022 du Festival !

Le festival ALIMENTERRE 2022 revient du 15 octobre au 30 novembre 2022 !

Découvrez les films sélectionnés et préparez dès maintenant votre séance !

Au menu de cet événement unique organisé par des centaines d'acteurs partout en France et dans une quinzaine de pays9 films alimenteront les débats et réflexions sur nos systèmes alimentaires et leurs impacts à l’échelle mondiale.

Parmi les thématiques qui seront abordées : l’impact des politiques agricoles et commerciales, les conséquences de l’utilisation des pesticides, l’impact des importations et des modes de consommation, les conditions de vie des producteurs, les mécanismes de l’aide alimentaire, la disparition de la biodiversité ou encore les alternatives au système de production conventionnelle.

Au programme : 2 courts métrages, 6 moyens métrages, 1 long métrage

Et si en 2050, en Bretagne, il ne restait plus qu'une poignée de producteurs de lait à la tête de gigantesques exploitations robotisées ? Le documentaire Le dernier des laitiers revient sur la tendance de disparition progressive des fermes laitières bretonnes et interroge leur avenir. A travers la rencontre de divers exploitants, le documentaire offre un portrait de l’état actuel de l’agriculture laitière, entre robotisation, précarité des agriculteurs et alternatives pour une agriculture à taille humaine.  

Film réalisé par Mathurin Peschet / Mille et Une. Films / 2020 / 52’ / Français.

Alors que le pays pourrait nourrir 3 milliards de personnes, 1 congolais sur 2 connaît la faim. Amuka, l’éveil des paysans congolais fait le portrait de 4 paysans et paysannes en République démocratique du Congo et nous invite à prendre conscience des défis de l’agriculture familiale en Afrique subsaharienne. Manque d’infrastructure, concurrence des produits importés, pénibilité du travail, irrégularité des récoltes, sexisme… Dans la palme, le café, le lait ou le riz ces « cueilleurs d’espoir » font preuve de résilience pour continuer à vivre du travail de leurs terres.

Un film réalisé par Antonio Spanó / Popiul SRL / 71’/ 2020 / Français, Swahili, Lingala, Kinyarwanda, sous-titré français.

Quelles sont les conséquences de nos importations sur les pays du Sud ? Quel avenir pour la pêche traditionnelle face aux méthodes de drague moderne ? Le court-métrage Stolen Fish tire la sonnette d’alarme sur l’avenir de l’activité piscicole en Gambie, petit pays d’Afrique continentale. Leurs côtes sont vidées de poissons, réduits en poudre et exportés massivement vers l’Europe et la Chine. Le documentaire présente des témoignages impactants, qui permettent d’aborder les problématiques des exportations, des activités agricoles traditionnelles, et des causes de la migration.

Un film réalisé par Gosia Juszczak / Minority Rights Group International / 2020 / 30’ / Anglais sous-titré français

Quel est l’impact de l’utilisation des pesticides sur la santé en Europe et de l’autre côté de la méditerranée ? Quel est le rôle des producteurs et des consommateurs dans l’utilisation de produits toxiques ? Le phosphate contient un poison caché, le cadmium, présent dans les aliments que nous consommons. Entre la France et le Maroc, Vert de rage, engrais maudits suit le parcours des engrais phosphatés, fabriqués au Maroc, qui se retrouvent ensuite dans les pommes de terre françaises, et dans nos corps. Entre santé publique, analyses scientifiques et responsabilité politique, ce documentaire aux allures de reportage d’investigation permet de s’interroger sur les interdépendances Nord/Sud et d’aborder le sujet de la traçabilité pour une alimentation plus saine.

Un film réalisé par Martin Boudot / Premières Lignes, avec la participation de France Télévisions / 2021 / 50' / Français, anglais

65 millions d’abeilles meurent chaque jour en France. Quelle est notre réaction face à la perte de biodiversité en cours ? Une terre sans abeilles ? fait le tour du monde des initiatives pour remplacer les abeilles ou permettre leur survie. De la Californie au Cambodge, de nombreux projets se mettent en place, certains plus durables que d’autres. C’est l’occasion d’aborder les sujets de la robotisation et la mécanisation des activités agricoles, de la disparition du vivant et de l’importance des pollinisateurs pour produire notre alimentation.

Un film réalisé par Elsa Putelat, Nicolas Dupuis / Ekla Production, Ushuaïa TV, ViàOccitanie, avec le soutien de la région Occitanie, en partenariat avec le CNC et de Toulouse Métropole / 2021 / 55’ / Français, anglais, espagnol, sous-titré français

L’utilisation du glyphosate dans les champs est sujet à controverse entre ses défenseurs et ses détracteurs, mais quels sont les arguments ? Une journaliste habitant la Beauce arpente sa région à la recherche de réponses sur cette substance toxique et pourtant très utilisée en agriculture. Dans La Beauce, le glyphosate et moi, elle interroge les agriculteurs pour qui cette substance semble indispensable et ceux qui s’en passent. Le documentaire soulève de nombreuses thématiques : santé publique, course au rendement, rôle des politiques publiques, responsabilité commune ou individuelle.

Un film réalisé par / Isabelle Vayron / Caméra One Télévision, Public Sénat, TV Tours-Val de Loire et BIP TV/ 2021 / 52' / Français

Jusqu’où est prêt à aller l’agrobusiness pour produire toujours plus ? Aux Antilles, jusqu’à la contamination des sols et des habitants sur plusieurs générations. Pour quelques bananes de plus : le scandale du chlordécone revient sur l’histoire du chlordécone, un perturbateur endocrinien interdit aux Etats-Unis et en France métropolitaine, mais autorisé dans les territoires d’outre-mer. Ce traitement inégal fera l’objet d’un scandale. Pourtant rares sont les victimes reconnues et indemnisées par l’Etat français. Au-delà de la responsabilité des décideurs politiques, ce documentaire est aussi l’occasion de s’interroger sur le néocolonialisme à travers la relation inégale DROM-métropole.

Un film réalisé par Bernard Crutzen / Camera One Télévision, Zistoires, RTBF Télévision Belge, avec la participation de France Télévisions / 2019 / 53' / Français

Comment expliquer que le problème de la précarité alimentaire perdure alors que la production de nourriture est excédentaire ? La part des autres :  l’accès de tous à une alimentation de qualité et durable revient sur la mise en place de l’aide alimentaire et la place de l’alimentation dans nos vies. Comment consommateurs et producteurs ont été floués par le système agroalimentaire ? En interrogeant penseurs de l’alimentation, bénévoles de l’aide alimentaire, producteurs et citoyens, le documentaire permet d’avoir une vision d’ensemble de la problématique de l’accès à l’alimentation saine. Il permet de questionner la logique du système agricole et de penser la création d’une sécurité sociale de l’alimentation.

Un film réalisé par Jean-Baptiste Delpias, Olivier Payage / réseau CIVAM / 2019 / 55' / Français

Et si les méthodes de cultures traditionnelles étaient une des réponses pour produire mieux ? Le court-métrage Tapis Vert raconte l’histoire de Yacouba Sawadogo, un burkinabé qui arrêta l’avancée du désert grâce à la technique ancestrale du zaï. Il constitue une bonne introduction pour aborder le thème de l’agroécologie.

Un film réalisé par Claver Yameogo / Africartoons Studio / 2021 / 9’ / Français

Pour en savoir plus sur l'organisation d'une projection débat pendant le festival ALIMENTERRE, cliquez ici.