Poisson d'or, Poisson africain

Réalisateur(s) : Thomas Grand / Moussa Diop
Année de sortie : 2018
Pays : Sénégal
Production : ZideoProd
Durée : 52 minutes
Langue(s) du film : Version originale sous-titrée français

Retrouvez la fiche de présentation du film en cliquant ici 

Synopsis

La région de Casamance, au sud du Sénégal est une des dernières zones refuges en Afrique de l’Ouest pour un nombre croissant de pêcheurs artisans, de transformateurs et de travailleurs migrants. Face à une concurrence extérieure de plus en plus forte ces femmes et ces hommes résistent en contribuant grâce à leur labeur à la sécurité alimentaire de nombreux pays africains. Mais pour combien de temps encore ? 

L’avis du comité de sélection 

Ce film traite d'un sujet peu abordé par le festival ces dernières années : celui de la pêche artisanale. Il témoigne des conditions de vie très difficiles des travailleurs du port de Casamance au Sénégal en montrant les acteurs de l'ensemble de la filière (pêcheurs, porteurs, sécheurs, commerçants). Véritable point névralgique de l'économie de la région, ce port vit d'une pêche artisanale qui permet d'offrir une source de protéines bon marché à l'ensemble de la sous-région. Elle implique néanmoins des conditions de travail extrêmement difficiles et l'utilisation de ressources menacées, comme le bois pour fumer les poissons. L'installation d'usines de transformation du poisson et d'une pêche industrielle pourrait bouleverser ces savoir-faire artisanaux et les modes de vie de ceux et celles qui en vivent. A partir de 15 ans. Un épilogue de 6 minutes, disponible en bonus, témoigne des conséquences désastreuses pour l’environnement et l’économie locale après l’installation de deux usines de transformation.