Paradoxe de la faim

Documentaire
Langue(s) : Français
Thématiques : Faim et malnutrition, Impact des choix de consommation, Politiques agricoles et alimentaires, Commerce international
Pays : Burkina Faso Indonésie Pérou

Synopsis 

Les personnes qui ont le plus faim sont celles qui produisent de la nourriture, pourquoi ? C'est le paradoxe de la faim. Une des explications se trouve dans le système économique et politique mondial. Trois exemples permettent de comprendre ce phénomène : le Burkina Faso et la production laitière, le Pérou et les avocats, l’Indonésie et l’huile de palme. De plus, la concurrence inégale et les subventions encouragent certains modes de productions, souvent loin de l’agriculture vivrière...

L'avis du comité de sélection

Le format court métrage d’infographie permet d’aborder un sujet complexe de façon condensé et pédagogique. Le film est dense en informations et permet de comprendre un des maux de notre système alimentaire mondial. Les répercussions du système agricole sur les petits producteurs sont mises en parallèle avec des solutions permettant aux citoyens consommateurs de s’engager, via leurs choix de consommation. Le choix d’un format court le rend pertinent pour un public scolaire. Il peut être articulé avec un module plus complet sur le système alimentaire, afin de proposer des clefs de lecture aux publics. Le film est idéal pour ouvrir le débat liant enjeux locaux et globaux !

 

/!\ Fiche film en court de rédaction

Contact
Sabrina Serra : sse@sosfaim.ong
Libre de droits Oui
Droits de diffusion

Synopsis 

Les personnes qui ont le plus faim sont celles qui produisent de la nourriture, pourquoi ? C'est le paradoxe de la faim. Une des explications se trouve dans le système économique et politique mondial. Trois exemples permettent de comprendre ce phénomène : le Burkina Faso et la production laitière, le Pérou et les avocats, l’Indonésie et l’huile de palme. De plus, la concurrence inégale et les subventions encouragent certains modes de productions, souvent loin de l’agriculture vivrière...

L'avis du comité de sélection

Le format court métrage d’animation permet d’aborder un sujet complexe de façon condensé et pédagogique. Le film est dense en informations, et permet de comprendre un des maux de notre système alimentaire mondial. Les répercussions du système agricole sur les petits producteurs sont mises en parallèle avec des solutions permettant aux citoyens consommateurs de s’engager, via leurs choix de consommation.  Le choix d’un film d’animation le rend pertinent pour un public scolaire, bien qu’il soit préférable de l’articuler avec un module plus complet sur le système alimentaire, afin de proposer des clefs de lecture aux spectateurs. Le film est idéal pour ouvrir le débat liant enjeux locaux et globaux !

/!\ Fiche film en cours de rédaction.

 

Droits de diffusion pendant le festival

  • Séance non commerciale - Scolaires : 0€
  • Séance non commerciale - Tous publics : 0€
  • Séances commerciales : tarifs à négocier avec le réalisateur, prévoir une répartition 50/50. Demander un visa CNC temporaire pour des diffusions en cinéma.