Mois du consommer local : ça bouge au Togo !

Pour la première fois, octobre a été décrété "mois du consommer local" par les 8 États membres de l'Union économique et monétaire ouest-africaine, l'UEMOA (Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo). Au Togo, une lettre circulaire du Premier ministre recommandant les achats d'aliments locaux aux administrations et entreprises d'État a été officialisée à cette occasion.

Avec une consommation de plus en plus extravertie, l'économie ouest-africaine profite peu de la croissance de la demande de son marché intérieur. Les ministres du commerce de l'UEMOA (120 millions d'habitants) ont donc décidé d’instaurer le « mois d’octobre, mois du consommer local », c’est-à-dire « consommer UEMOA ». Une initiative destinée à encourager les efforts consentis pour valoriser la transformation locale.

Dans une lettre circulaire du 7 octobre, le Premier ministre togolais, Victoire Tomegah-Dobge (photo de gauche) a invité les ministères et les sociétés d’État à privilégier la consommation des produits locaux. L'Organisation pour l'alimentation et le développement local (Oadel) (photo ci-dessous) a beaucoup œuvré pour que cette décision soit prise et publie par ailleurs une note explicative Soutenir les commandes publiques de produits alimentaires locaux, c'est s'engager pour un développement socio-économique durable du Togo.

Trois autres outils ont été également publiés par l'Oadel :

 

Tata Ametoenynou, Oadel

 

Banderole mois du consommer local, Togo