Appel de Luxembourg pour des politiques européennes cohérentes en faveur de la lutte contre la faim

Étude/Synthèse/Article
Langue(s) : Français
Thématiques : Politiques agricoles, Commerce international

La promotion d’une agriculture paysanne et durable, respectueuse de l’environnement, du droit des paysans à vivre dignement de leur travail ainsi que du droit des consommateurs à une alimentation saine, suffisante et à un prix accessible, constitue un enjeu majeur pour le développement équitable et durable des pays du Sud afin de combattre la faim et la pauvreté. Cela passe par la reconnaissance de la spécificité de l’agriculture et implique la mise en place de politiques agricoles et un statut spécial dans les accords commerciaux. Nous demandons à l’Union Européenne (UE) de :

- mettre en cohérence ses politiques, notamment celles qui concernent l’agriculture, le commerce international et la coopération, avec ses engagements concernant le développement des pays du Sud, la réduction de la pauvreté et la lutte contre la faim dans le monde.;

- faire de la souveraineté alimentaire un axe politique prioritaire devant être décliné dans les différentes politiques européennes et internationales et reconnaître ce droit à la souveraineté alimentaire tant aux pays du Nord qu’aux pays du Sud, notamment dans le cadre des accords commerciaux qu’elle conclut.

Il faut des mesures concrètes en matière de Politique agricole commune (PAC), de politique commerciale extérieure, ainsi que de politique de coopération et de développement.