Impact du commerce équitable sur les petits producteurs
Étude/Rapport/Synthèse
photo labellisation max havelaar

Ce document de Max Havelaar France fait le bilan d'études d'impact indépendantes réalisées par Oréade-Brèche et AVSF sur les principaux groupes bénéficiaires du commerce équitable labellisé (CEL).

Les principales conclusions sur le CEL comme facteur de développement :

- le CEL apporte la preuve que la tendance générale de paupérisation des petits producteurs des pays en développement n'est pas irréversible, le CEL apporte un mieux-être importants aux familles de producteurs en terme,

- le stabilisation des revenus permet alors de réaliser des investissements et améliorer la rentabilité, et ainsi le CEL contribue fortement au maintien d'une agriculture paysanne basé sur une économie familiale,

- on constate cependant que les difficultés à épargner et investir suffisamment existent toujours et que l'attractivité de l'activité agricole pour les jeunes générations reste faible,

- la mobilisation des organisations paysannes pour la mise en oeuvre du CEL a un effet d'entraînement qui dépasse la population concernée, et contribue à remettre au centre de la scène les populations rurales défavorisées,

- il ne s'agit toutefois pas des populations rurales les plus défavorisées qui se retrouvent en marge de le dynamique du CEL par manque d'accès à la terre ou de capacité à participer à une organisation de producteur.

- enfin, le CEL contribue à prise en main par les producteurs de la protection de l'environnement.

Ressources liées

Même catégorie

Informations sur le document

36
2009
Max Havelaar France
Français

Jargonnette