Souveraineté alimentaire et équilibre alimentaire en Afrique(au Bénin)

Fermé au public
13h30/16h30
Type : Projection-débat
CFA LE DOULAC (centre de formation agricole en horticulture et maraîchage

42 "Le Doulac"
62500 SAINT OMER
France

Une séance sera consacrée à la découverte de la problématique alimentaire dans le monde

avec l'aide des formateurs.Projection du film Eloge des mils puis débat sur la souveraineté alimentaire et l'équilibre alimentaire ici et là bas.

L'expérience du partenariat d'ADDIL avec une coopérative béninoise de maraîchers à DJAKOTOMEY au Bénin sera illustrée par la projection de photos de l'aménagement d'un champ-école d'apprentissage maraîcher après l'aménagement d'une parcelle acquise ^par ADDIL et permettant de faire plusieurs récolte de légumes par an en complément du mil,du manioc , du maïs et du riz ,cultures vivrières habituelles.

La coopération internationale est l'une des cinq missions de l'enseignement agricole français. Elle s'inscrit dans les politiques du ministère en charge de l'Agriculture qui confie aux établissements d'enseignement agricole le soin de développer durablement les échanges avec leurs partenaires internationaux.

Dans ce cadre des premiers contacts en 2017ont permis de dégager des axes d’intérêts partagés entre l’ADDIL Bénin- Togo (Association d’Aide au Développement Durable d’Initiatives Locales) et le CFA « Le Doulac » de St OMER

D’une part l’ADDIL est intéressée de partager les connaissances, l’expertise et les pratiques maraichères et agroécologiques développées à St Omer au profit de son champ école d’apprentissage maraicher à Djakotomey (Bénin), de faire découvrir aux stagiaires du CFA le contexte climatique (sub-équatorial), économique, social, culturel du sud Bénin, ainsi que les pratiques traditionnelles faiblement productives du fait du manque des maîtrise des facteurs limitants de la production,

D’autre part le CFA s’attache à faire découvrir, aux jeunes futurs maraichers béninois des contextes géographiques, culturels, conceptuels, économiques, agronomiques différents du leur.

Le CFA souhaite également partager son expérience et son dynamisme afin de contribuer à la modélisation d’une production maraichère plus productive, durable et de créer des liens professionnels et culturels entre jeunes maraichers français et béninois.

Organisateur : Association d'aide au développement durable d'initiatives localesADDIL BENIN TOGO / chmalpaux@wanadoo.fr