Projection débat " Cacao : les enfants pris au piège" et " Burkinabé Bounty"

De 20 h à 22 h
Type : Projection-débat
Salle du Chardon Bleu

38350 La morte (Alpe du Grand Serre)
France

L'association Courants d'Arts, dans le cadre du festival ALIMENTERRE, vous invite à la projection de deux films-documentaires de 37 et 35 mn "Cacao : les enfants pris au piège » et «  Burkinabé Bounty, Agroécologie au Burkina Faso .

Le 1er : Ce reportage à charge démontre l'inaction des multinationales du cacao dans le respect de leurs engagements vis-à-vis de l'élimination du travail des enfants.

En 2001, la lucrative industrie du chocolat s'engageait, sous la pression des ONG, à faire disparaître le travail des enfants dans les plantations où elle se fournit en cacao, et ce avant 2006. Dix-huit ans plus tard, cette promesse a-t-elle été tenue ? La Côte d'Ivoire, premier producteur mondial, a déployé de réels efforts pour endiguer un fléau perçu comme une honte dans le pays. Des écoles ont été construites, les cultivateurs ont été formés. Partout à la télévision, des avis rappellent que le travail des enfants est interdit. Pourtant, l’exploitation des enfants n’a pas disparu.

Le 2eme décrit la résistance agricole et la lutte pour la souveraineté alimentaire au Burkina Faso, pays enclavé d'Afrique de l'Ouest. À travers le témoignage de militants, d’étudiants et d’artistes, le film examine comment les Burkinabés revendiquent leurs terres et défendent leurs traditions contre l'invasion de l'agro-industrie. Des femmes qui gagnent leur indépendance économique en vendant de la bière artisanale dolo aux jeunes qui défilent dans les rues contre des compagnies comme Monsanto, et aux musiciens hip-hop qui créent leurs propres fermes et font revivre l'esprit révolutionnaire de Thomas Sankara, Burkinabè Bounty montre les tactiques créatives utilisées par les burkinabès pour reprendre le contrôle de leur nourriture, de leurs semences et de leur avenir.

Ces projections seront suivies d'un débat en présence d'une représentante d'Artisan du Monde .

Après la projection vous pourrez échanger avec des producteurs locaux et déguster des produits bio à la buvette proposée par l'association". Merci de venir nombreux pour soutenir cette deuxième participation à ce festival.

L'association Courants d'Arts connue pour l'organisation du festival Jazz'Alp (4°édition en mars 2020) ouvre son activité à des expositions, débats et projections de films et documentaires.

Second film : Burkinabé Bounty, Agroécologie au Burkina Faso

Organisateur : COURANTS D'ARTS / courantsdarts38@gmail.com