Les éditions précédentes

Le Festival ALIMENTERRE vient de fêter ses 10 ans. De la première édition en 2007 dans un cinéma parisien aux 1 600 évènements organisés en 2017 dans près de 600 communes et dans 12 pays, le CFSI est fière de la dynamisme de cet évènement international devenu incontournable sur l'alimentation durable et solidaire. En 10 ans, plus de 355 500 citoyens ont été informés des enjeux alimentaires et ont exploré des manières de s'engager !  

Découvrez sans plus attendre les bilans des éditions des années précédentes ! 

2017, les 10 ans. 

  • 8 films documentaires programmés pour atteindre près de 66 000 spectateurs avec Hold-up sur la banane et Nourrir une métropole comme étant les films les plus projetés.
  • 1 600 séances organisées en France et dans 14 pays dans le monde : Belgique, Bénin, Burkina Faso, Canada, Chypre, Côte d'Ivoire, Ile Maurice, Madagascar, Mali, Maroc, Pologne, Suisse, Togo, Tunisie 
  • 4 partenaires du Sud invités : Thais Silva Mascarenhas (Brésil), Oscar Ngome Eboule (Cameroun), Gloria Maria Garcia (Honduras), Ndeye Binta Ndiome (Sénégal)

Lire le bilan du Festival 2017

2016

  • 8 films documentaires : avec respectivement 20 140 et 15 580 spectateurs, pour La guerre des graines et Manger c'est pas sorcier, les 2 documentaires les plus visionnés.
  • 1 400 séances ont été organisées en France et dans 12 autres pays : Belgique, Bénin, Burkina Faso, Canada, Congo RDC, Côte d'Ivoire, Madagascar, Maroc, Pologne, Sénégal, Togo et Union des Comores.
  • 65 000 spectateurs ont participé aux 900 h de débats, animés par 1 000 intervenants.

Lire le bilan du Festival 2016

2015

  • 7 films documentaires : Palme, une huile qui fait tâche et Ceux qui sèment ont été les plus visionnés par le public.
  • 1 176 séances ont été organisées en France et dans 9 autres pays : Belgique, Bénin, Canada, Madagascar, Maroc, République tchèque, Sénégal, Togo et Union des Comores.
  • 55 700 spectateurs ont participé aux projections débats animées par 1 000 intervenants.

Bilan général du Festival 2015

Visionner le Bilan du Festival 2015

2014

  • 6 films documentaires au menu : Jus d'orange, une réalité acide est le film le plus projeté et le plus vu, tous types de spectateurs confondus. Il gagne également le prix du jeune public. Food Savers remporte le prix du public adulte.
  • Près de 1 300 séances organisées en France mais aussi dans 11 autres pays, en Belgique, au Bénin, au Burkina-Faso, au Canada, à Madagascar, au Maroc, en Pologne, en République Tchèque, au Sénégal et au Togo et dans l'Union des Comores.
  • Plus de 71 000 spectateurs ont participé aux projections débats.

Bilan général du Festival 2014

Film bilan du Festival 2014 en Basse-Normandie

2013

  • 6 films documentaires au menu : Cultures en transition remporte le prix du film le plus vu et le plus diffusé, avec 12 520 spectateurs, petits et grands confondus. Plébiscité par 6 094 élèves, le film LoveMEATender remporte le prix du jeune public.
  • 3 partenaires du Sud invités : Gisèle DABIRE (Burkina-Faso), Daouda DIAGNE (Sénégal) et Fignolé DORCINE (Haïti).

Le festival grandit avec :

  • 935 séances organisées en France mais aussi dans 11 autres pays, en Belgique, au Bénin, au Canada, en Guinée-Bissau, en Guinée-Conakry, à Madagascar, en Pologne, en République Tchèque, au Sénégal et au Togo et dans l'Union des Comores.
  • Plus de 54 000 spectateurs ont participé aux projections débats

Bilan général du Festival 2013

 

2012

  • 7 films documentaires au menu : la palme d'or du film le plus vu (168 diffusions et 8 386 spectateurs) a été attribuée à "La face cachée des agrocarburants" d'An Baccaert, Nico Munoz et Cristiano Navarro. "Les moissons du futur" de Marie-Monique Robin et "Planète à vendre" d'Alexis Marant ont également été plébiscités avec chacun plus de 6 000 spectateurs. 
  • 4 partenaires du Sud invités ; Pascal Aninouhossou (Bénin), Simon Bodéa (Bénin), Rosemary Gomes (Brésil), Patrice Sagbo (Bénin).

Le festival grandit avec :

  • 660 séances organisées dans 290 villes et villages en France mais aussi en Allemagne, en Belgique, au Bénin, en Guinée-Conakry, en Pologne, en République Tchèque, en Roumanie, au Sénégal et au Togo.
  • Plus de 36 000 spectateurs ont participé aux projections débats.

Bilan général du Festival 2012

Visionner le Bilan du Festival 2012

2011

  • 6 films documentaires sélectionnés ;
    • La palme d'or du film le plus projeté (92 diffusions) attribuée à "Comment nourrir tout le monde ?" de Denis Van Waerebeke et Sabrina Massen
    • La palme d'or du film le plus vu (plus de 5 100 spectateurs) attribuée au film "Global steak : nos enfants mangeront des criquets" d'Anthony ORLIANGE et Jean-Philippe AMAR
  • 475 séances organisées partout en France (60.8 % en milieu scolaire, 39.2 % à destination du public)
  • Près de 25 000 spectateurs dont 22 400 en France, ont participé aux projections débats
  • 5 partenaires du Sud invités ; Charlotte Sama (Mali), Ibrahim Sarr (Mali), Seydou Ouedraogo (Burkina Faso), Rigobert Belantsi (Congo Brazzaville) et Léopold Lokossou (Bénin)
  • 8 pays européens et africains ont également accueilli le Festival. Il a eu lieu en Belgique, Bénin, Burkina Faso, Guinée Conakry, Pologne, République Tchèque, Sénégal et Togo ;
  • Plus de 600 acteurs locaux se sont, encore cette année, mobilisés pour faire vivre le Festival et véhiculer les valeurs de solidarités et d'équités pour le droit à l'alimentation.

bilan général du Festival 2011

Visionner le Bilan du Festival 2011

2010

  • 5 films documentaires sélectionnés ;
  • 400 séances, dont :
    • 60% à destination du grand public ;
    • 40% du public scolaire ;
  • 200 villes dans 19 régions françaises ;
  • 30 organisations coordinatrices et 400 associations organisatrices ;
  • Plus de 24 000 spectateurs dont :
    • 60% grand public
    • 40% scolaire ;
  • Plus de 260 intervenants mobilisés dans les débats, dont 6 partenaires Sud ;
  • 4 pays autres que la France: Belgique, Bénin, Pologne et Togo ;
  • Une mobilisation associative en hausse ;

Lire le Bilan général du Festival 2010

Voir le Reportage du Festival 2010

2009

  • 5 films documentaires sélectionnés, classés sous 5 thèmes ;
  • 245 séances dont 1 séance d’inauguration à Paris ;
  • 120 villes en France ;
  • 40 associations organisatrices, impliquées en direct avec le CFSI ;
  • Plus de 20 000 spectateurs ;
  • Plus de 260 intervenants mobilisés dans les débats, dont 10 partenaires Sud ;
  • 4 pays autres que la France: Belgique, Luxembourg, Pologne et Togo ;
  • Une amélioration des outils de communication et des retombées médiatiques ;

Lire le Bilan général du Festival 2009

2008

  • 5 films documentaires sélectionnés, classés sous 4 thèmes ;
  • 97 séances dont :
    • 70 séances en cinéma ou salle de projection publique ;
    • 27 séances en lycée agricole ;
  • 57 villes en France ;
  • 40 associations organisatrices en France, impliquées en direct avec le CFSI ;
  • 8 000 spectateurs dont :
    • 5 300 spectateurs grand public ;
    • 2 700 élèves en milieu scolaire ;
  • 98 intervenants mobilisés pour les débats assurant 135 interventions ;
  • Un événement qui apporte un renouveau à la mobilisation militante locale et à ALIMENTERRE en général ;

Lire quelques morceaux choisis de 2008

2007

  • 7 films documentaires sélectionnés, classés sous 4 thèmes ;
  • 5 projections/débats, sous une formule de rendez-vous (1 séance / semaine) ;
  • 2 lieux parisiens, le cinéma l’Entrepôt à Paris et l’Ecole Nationale des Arts et Métiers à Paris ;
  • 2 associations organisatrices, le CFSI et ISF ;
  • 330 spectateurs parisiens ;
  • 11 intervenants mobilisés, dont 1 membre d’organisation paysanne du Sud ;
  • Une manifestation qui plaît et permet de sortir du cercle des « convaincus ».