Responsabilité extraterritoriale des Etats. Le pillage des ressources en Afrique sub-saharienne
Étude/Rapport/Synthèse
rapport VSF Espagne

VSF Espagne (Veterinarios sin fronteras) a publié ce rapport dans le cadre de la campagne "Paren aqui vive gente", dont l'objectif est de mobiliser les citoyens espagnols afin qu'ils exigent de leur gouvernement l'arrêt des actions mettant en péril la souveraineté alimentaire en Afrique.

Il analyse les principales menaces pesant sur la souveraineté alimentaire, principalement les politiques agro-industrielles mises en oeuvre par les gouvernements européens et africains, et formule des recommandations à l'attention du Gouvernement espagnol et du Commissaire européen à l'agriculture.

Souveraineté alimentaire

VSF revient sur le cadre conceptuel en analysant les origines et les définitions de ce concept. La souveraineté alimentaire peut se définir comme suit : «le droit des personnes à des aliments adéquats du point de vue de la santé et de la culture, obtenus au travers de méthodes durables et écologiques ainsi que leur droit à définir leurs propres systèmes alimentaires et agricoles ». Les auteurs effectuent ensuite un état des lieux de la gouvernance mondiale concernant la sécurité alimentaire en apportant leur regard critique : la gouvernance actuelle émanant des institutions internationales comme européennes ne soutient pas les agriculteurs familiaux qui nourrissent pourtant la planète.

Principales menaces pesant sur la souveraineté alimentaire

L'Afrique est un continent très riche en ressources naturelles, et pourtant plus de 50% des africains vivent en dessous du seuil de pauvreté. La raison principale selon VSF : la fuite des ressources et le déplacement du modèle productif traditionnel basé sur l'agriculture de subsistance ainsi que les relations commerciales inégales. Les principales menaces sont :

  • les menaces structurelles qui pèsent sur la pêche et l'agriculture ;
  • le phénomène de monopolisation des terres ;
  • le processus d’érosion génétique (disparition de variétés fragiles au profit de variétés plus résistantes).

Commercialisation des produits agricoles

Vouloir résoudre le problème de la faim en se basant uniquement sur l'augmentation de la productivité est une fausse solution car on omet le problème de la concentration des pouvoirs économiques. L'analyse en profondeur des accords commerciaux internationaux fait apparaître de graves déséquilibres.

Recommandations

  • Concernant la gouvernance : fournir un appui au nouveau Comité de la Sécurité Alimentaire Mondiale afin d'assurer qu'il atteigne son potentiel en tant qu'organisme politique central dans la prise de décision sur les questions de sécurité alimentaire au sein de l'ONU ;
  • Sur l'accaparement des terres :  demander que les Etats respectent les engagements pris lors de la déclaration finale de la CIRADR et encouragent des politiques de réforme agraire ;
  • Promouvoir au sein de la DG agriculture et DG développement de la Commission européenne l'application de la régulation internationale juridiquement obligatoire, nécessaire pour la reconnaissance des obligations extraterritoriales des Etats membres de l'UE.

campagne

Version du rapport en espagnol

Version du rapport en anglais

Ressources liées

Même catégorie

Informations sur le document

Veterinarios sin fronteras
154
2012
Veterinarios sin fronteras
Français, Espagnol, Anglais

Jargonnette