Taste the waste
Film
Visuel du film "Taste the waste" - © SCHNITTSTELLE Film / THURN Film

Le scénario est le même au Japon, aux États-Unis, en Allemagne, en France. La majorité des produits alimentaires partent à la poubelle avant même d’avoir atteint un rayon de supermarché. Des pommes de terre trop grosses, des tomates pas assez rouges, des concombres pas assez droits…

L’enquête menée pour le documentaire révèle que 45 kilos de denrées alimentaires partent à la benne, chaque jour, dans chaque filiale. Les produits sont parfaitement consommables, mais ne correspondent pas aux normes du supermarché. L’esthétique prime sur la nutrition. Taste the waste dévoile les absurdités d’une logique économique créant la surabondance d’un côté et l’extrême pauvreté de l’autre.

 

Notre avis

La thématique du film colle très bien au Festival ALIMENTERRE : gaspillage de nourriture de notre assiette jusque dans les champs, en faisant le lien avec la faim dans le monde et les inégalités nord-sud et interpelle n’importe quelle personne, petite ou grande. Il est bien construit, les images sont bonnes et l'absence de voix-off fait du bien. Les 3-4 cartons avec des chiffres clés sont marquants. Il aborde le gaspillage en Europe (Rungis) et la comparaison avec les autres continents permet de relativiser. Le film pointe la responsabilité non seulement des industriels de l'alimentation ou des grandes surfaces, mais de chacun d'entre nous, et comment ce système prolonge une forme de colonisation rampante : l’accaparement des terres des pays du sud ou la production sur des terres arables de denrées qui ne concernent que les pays riches, aux exigences démesurées (fruits contre saison…).

Il aborde aussi la question « comment nourrir les villes ». Son point fort c'est la proposition d'alternatives qui font suite à chaque dénonciation et critique de nos pratiques (date de péremption vs date optimale de consommation, ne plus acheter de promotions en grosse quantité...). Il offre donc des perspectives d'action possibles et différentes, en milieu urbain ou rural. La thématique globale (consommation responsable) est intéressante et cruciale.

Bien que long-métrage, le film, conçu par séquence, peut facilement être utilisé sur une seule partie par les animateurs et enseignants pour les séances scolaires.

 

Conditions d'utilisation du film

Commander le DVD ?

FILMSORTIMENT distribue le DVD. Ecrire à :

versand@filmsortiment.de

Droits de diffusion ?

  • Séance publique dans un cadre commercial (billetterie CNC) : Le film n’a pas de visa CNC.
  • Séance publique dans un cadre non commercial (prix d’entrée nul ou couvrant seulement les frais d’organisation) : Adresser une demande claire et détaillée à FILMSORTIMENT. Voir contact ci-dessous ;
  • Séance dans un cadre scolaire : Adresser une demande claire et détaillée à FILMSORTIMENT. Voir contact ci-dessous ;
  • Prêt en médiathèques, centres de documentation, etc. : Adresser une demande claire et détaillée à FILMSORTIMENT. Voir contact ci-dessous ;

Usage privé ?

Dans un cadre familial privé strict, la diffusion est libre et gratuite.

Pour toute information complémentaire :

SCHNITTSTELLE Thurn Film GbR :

info@schnittstelle-koeln.de

FILMSORTIMENT

info@filmsortiment.de

versand@filmsortiment.de

 

Autres films

Sur la Plateforme et ressources ALIMENTERRE, le CFSI met à disposition une banque de films sur les enjeux agricoles et alimentaires mondiaux.

Voir tous les films de la banque de films

Ressources liées

Même catégorie

Informations sur le film

88
Français
Thurn FilmGbR et Schnittstelle Film
Valentin Thurn
2011

Jargonnette